Section habillement



 Agent en confection


La couture et la confection, on en parle ?

Que ce soit moi, vous ou les autres, tout le monde est habillé. Qu’il s’agisse de créations, de vêtements de grandes enseignes ou de prêt-à-porter, la nécessité de se vêtir n’est plus à démontrer. Cela fait partie de nos normes et est complètement intégré à notre mode de vie.

Au fil des années, les maisons de Haute Couture signent avec des collections étudiées, toutes plus innovantes les unes que les autres, créant continuellement de nouvelles tendances. Les produits y sont confectionnés sur mesure et travaillés selon un savoir-faire unique. Ce prestige se traduit d’ailleurs par des prix que l’on peut dire d’exorbitants. Ensuite, les magasins de prêt-à-porter s’inspirent de ces collections en réalisant des produits en série, suivant des tailles standardisées, afin que cet univers de la mode nous soit accessible à tous.

A l’image du cerveau qui dépend de ses mains pour concrétiser ses pensées, les stylistes collaborent avec des professionnels pour donner vie à leur créativité à travers des confections qui demandent un savoir-faire technique.

Pour confectionner ces produits, on fait alors appel à un professionnel qualifié dans la mode et le textile. Il s’agit ici d’un agent qualifié en confection. Son rôle est de s’occuper des différentes opérations relatives à la confection de vêtements.

 

L’agent en confection, que fait-il ?

En fonction de son lieu de travail, l’agent en confection réalisera différentes tâches.

-        Dans une entreprise commerciale :

Sous la direction, d’un gérant ou directeur artistique, il s’adapte à la demande et aux exigences de la clientèle. Qu’il propose des modèles ou qu’il se base sur la création d’un styliste, il confectionne de manière artisanale des vêtements de qualité, variant les tissus, motifs et matières.  

Concrètement, il sera chargé de prendre les mesures du client, choisir le gabarit ou tracer le patron, découper le tissu, monter les différentes pièces et procéder aux essayages et corrections.

 

-        Dans des ateliers de confection industrielle :

Suivant un rythme de travail imposé, il doit suivre les consignes de fabrication et préparer les matériaux et outils dont il a besoin. Ces outils disposent de techniques performantes : patronage assisté par ordinateur, station de découpage, machine à coudre programmable, etc. Il sera tenu d’aménager correctement son poste de travail, assembler et monter les pièces pour réaliser un vêtement. Il devra également approvisionner les machines de l’atelier. Les gestes à accomplir sont donc précis et répétitifs.  

 

-        En tant qu’indépendant :


L’agent en confection est à son propre compte. Ses tâches sont assez similaires à celles réalisées au sein d’entreprises commerciales, tant au niveau de la gestion des clients que de la confection. L’avantage de ce type de travail est que le couturier(ère) aura davantage l’occasion de développer toute sa créativité en proposant ses propres modèles et créations.

 

Où se former ?

A l’Athénée Royal Alfred Verwée, nous formons des agents qualifiés en confection à partir de la 3ème jusqu’en 6ème, au sein de la section professionnelle. Au terme de ce cursus, l’élève obtient un certificat de qualification (CQ6) qu’il peut valoriser sur le marché du travail. S’il le souhaite, il peut rajouter une année complémentaire pour obtenir son CESS, avec éventuellement un certificat en gestion de base qui lui permettra d’être plus tard indépendant.

Grâce à cette qualification, le futur agent en confection sera en mesure d’utiliser toutes les machines dont il aura besoin en atelier, maîtriser les techniques d’assemblage et des techniques de couture (broderie, piquage, pliage…), connaître les caractéristiques des tissus utilisés et posséder des bonnes notions de calcul de proportions et des unités de mesure.

 

Qualités pour l’option :

-        Affinités avec le travail manuel

-        Méthodique et minutieux

-        Bonne acuité visuelle

-        Dextérité manuelle

-        Créatif (en fonction du lieu de travail)

-        Aimant le travail en équipe et pluridisciplinaire (en fonction du lieu de travail)

-        Orienté clients, sociable et à l’écoute (en fonction du lieu de travail)

Et après ?

A l’issue de sa 6ème, l’élève se verra offrir plusieurs possibilités d’avenir :

-        Se lancer directement sur le marché de l’emploi, avec comme débouchés :

  • Entreprises de confection (industrielle)
  • Maisons de couture
  • Ateliers de couture
  • Indépendant dans le domaine de la couture/confection/création
  • Milieux artistiques (opéras, théâtres, entreprises de cinéma, ...)
  • Boutiques de prêt-à-porter
  • Boutiques d’accessoires de couture
  • Boutiques de retouches
  • Boutiques de tissus d’ameublements

 

-        Continuer à se former de diverses façons :

  • 7P (complément stylisme, vêtements de travail et de loisirs, tailleur, …)
  • Formations (EFP, IFAPME, formations privées, …)
  • Après une 7ème, enseignement supérieur(bachelier, master)
    • Bachelier en habillement
    • Bachelier en stylisme
    • Bachelier en décoration d’intérieur